Recette et ingrédients

Nos viandes sont toutes de consommation humaine, ce qui veux dire que nous sommes obligés d'acheter dans des abattoirs fédéraux approuvés par le MAPAQ. De plus, des vétérinaires sont sur place pour examiner avec soin chaque animal afin d'être en mesure de certifier la classe de la consommation. Nous ne prenons que ce qui est autorisé et de consommation humaine.

Nous ajoutons du foie et du cœur dans chacune des recettes.

Tous nos recettes sont faites des même ingrédients, sauf le 1er qui est la viande au choix :

 

Bœuf performance: boeuf 72%, gras de boeuf 26%

Poulet et dinde: poulet 50%,dinde 50%

Cheval: cheval 100% viande rouge extra maigre

Mix: cheval 50%, poulet 25% et dinde 25%

Ensuite, tous les saveurs ont ces ingrédients placé en nombre nominal de % dans nos recettes:

**** Concombre, piment, avoine épointé (3%),vitamine A, D3, E, Calcium, Phosphate, ail broyé.

P.S. Nos viandes contiennent 2% d'os broyés!

Boeuf

  Que vaut 100g de boeuf

Calories

252

 

 

 

Protéines

28,0 g

 

 

 

Glucides

0,0 g

 

 

 

Lipides

14,7 g

 

 

 

-saturés

5,8 g

 

 

 

-monoinsaturés

6,8 g

 

 

 

-polyinsaturés

0,4 g

 

 

 

Cholestérol

81 mg

 

 

 

Fibres alimentaires

0,0 g

 

Boeuf:Le boeuf est une excellente source de 12 vitamines et minéraux essentiels, dont le fer, le zinc et les vitamines du complexe B. Le foie de boeuf est une source exceptionnelle de vitamine A et de folate (vitamine B9).

 

Excellente source Phosphore. Le boeuf est une excellente source de phosphore. Le phosphore constitue le deuxième minéral le plus abondant de l’organisme après le calcium. Il joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents. De plus, il participe entre autres à la croissance et à la régénérescence des tissus, en plus d'aider à maintenir à la normale le pH du sang. Il est l’un des constituants des membranes cellulaires.

 

Excellente source Fer.Le foie de boeuf est une excellente source de fer. Chaque cellule du corps contient du fer. Ce minéral est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs (les messagers dans l’influx nerveux). Il est a noter que le fer contenu dans les aliments d’origine animale est très bien absorbé par l’organisme, comparativement au fer des végétaux.

 

Excellente source Zinc. Le boeuf est une excellente source de zinc. Le zinc participe notamment aux réactions immunitaires, à la fabrication du matériel génétique, à la perception du goût, à la cicatrisation des plaies et au développement du fœtus. Le zinc interagit également avec les hormones sexuelles et thyroïdiennes. Dans le pancréas, il participe à la synthèse (fabrication), à la mise en réserve et à la libération de l’insuline.

 

Excellente source Cuivre. Le foie de boeuf est une excellente source de cuivre. Cependant, le boeuf haché et le rôti de côtes en sont seulement des sources. En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

 

Excellente source Sélénium. Le boeuf est une excellente source de sélénium. Ce minéral travaille avec l’une des principales enzymes antioxydantes, prévenant ainsi la formation de radicaux libres dans l’organisme. Il contribue aussi à convertir les hormones thyroïdiennes en leur forme active.

 

Excellente source Vitamine B2.   Tout comme la vitamine B1, la riboflavine joue un rôle dans le métabolisme de l’énergie de toutes les cellules. De plus, elle contribue à la croissance et à la réparation des tissus, à la production d’hormones et à la formation des globules rouges.

 

Excellente source Vitamine B3. Le boeuf est une excellente source de vitamine B3. Appelée aussi niacine, la vitamine B3 participe à de nombreuses réactions métaboliques et contribue particulièrement à la production d'énergie à partir des glucides, des lipides, des protéines et de l'alcool que nous ingérons. Elle participe aussi au processus de formation de l’ADN, permettant une croissance et un développement normaux.

 

Excellente source Acide pantothénique. Le foie de boeuf est une excellente source d’acide pantothénique (vitamine B5). Le boeuf haché est pour sa part une bonne source d’acide pantothénique. L’acide pantothénique fait partie d’une coenzyme clé dans l’utilisation de l’énergie des aliments que nous consommons. Il participe aussi à plusieurs étapes de la synthèse des hormones stéroïdiennes, des neurotransmetteurs et de l’hémoglobine.

 

Excellente source Vitamine B6. le foie de boeuf est une excellente source de vitamine B6, tandis que le boeuf haché en est une source. La vitamine B6, aussi appelée pyridoxine, fait partie de coenzymes qui participent au métabolisme des protéines et des acides gras ainsi qu’à la synthèse (fabrication) des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Elle contribue également à la fabrication des globules rouges et leur permet de transporter davantage d’oxygène. La pyridoxine est aussi nécessaire à la transformation du glycogène en glucose et elle contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Cette vitamine joue enfin un rôle dans la formation de certaines composantes des cellules nerveuses et dans la modulation de récepteurs hormonaux.

 

Excellente source Folate. Le foie de boeuf est une excellente source de folate (vitamine B9). Le folate participe à la fabrication de toutes les cellules du corps, dont les globules rouges. Cette vitamine joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN, ARN), dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies. Comme il est nécessaire à la production des nouvelles cellules, une consommation adéquate est primordiale durant les périodes de croissance et pour le développement du fœtus.

 

Excellente source Vitamine B12. Le boeuf est une excellente source de vitamine B12. Cette vitamine travaille de concert avec l’acide folique (vitamine B9) pour la fabrication des globules rouges dans le sang. Elle travaille aussi à l’entretien des cellules nerveuses et des cellules fabriquant le tissu osseux.

 

Excellente source Vitamine A. Le foie de boeuf est une excellente source de vitamine A, particulièrement sous forme de rétinol, une des formes actives de la vitamine A dans l’organisme. La vitamine A est l’une des vitamines les plus polyvalentes, jouant un rôle dans plusieurs fonctions de l’organisme. Elle favorise, entre autres, la croissance des os et des dents. Elle maintient la peau en santé et protège contre les infections. De plus, elle joue un rôle antioxydant et favorise une bonne vision, particulièrement dans l’obscurité.

 

Bonne source Manganèse. Le foie de boeuf est une bonne source de manganèse. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

 

Bonne source Vitamine B1 . Appelée aussi thiamine, la vitamine B1 fait partie d'une coenzyme nécessaire à la production d'énergie principalement à partir des glucides. Elle participe aussi à la transmission de l'influx nerveux et favorise une croissance normale.

 

Bonne source Vitamine D. La vitamine D joue un rôle primordial dans la santé des os et des dents, en rendant disponible le calcium et le phosphore dans le sang, entre autres pour la croissance de la structure osseuse. Elle participe aussi à la maturation des cellules, dont les cellules du système immunitaire.

 

Vitamine A D3 E, calcium et phosphate

Avant, nous avions un bon nombre de fruits et légumes dans nos recettes. Avec les analyses, nous n'arrivions pas a avoir un produit sans carrence, car malgré ce qu'on peut croire, certains fruits et légumes annule un pourcentage (%) de vitamine des autres fruits et légumes, ce qui donne comme résultat qu'il reste toujours un manque a gagner et qu'au finale on se retrouverais avec plus de fruits et légumes que de viande....Pour remédier à la situation, avec l'aide de nutritionnistes et d'agronomes, nous avons opté pour les vitamines en poudre afin d'éliminer toute carence à ce niveau. L'ajout de calcium et phosphate est important pour le maintien des os et des dents en santé. Il est aussi ajouté sous forme de poudre afin d'assurer le bon pourcentage. Contrairement à l'humain, les animaux ne peuvent pas éliminer le surplus de calcium absorbé. Le bon dosage est alors très important!

La vitamine A est nécessaire au processus de formation et de préservation des fonctions de l’épithélium et de la muqueuse ; elle est importante pour la fertilité et est essentielle à la vision. La vitamine D3 régule et corrige le métabolisme du calcium et du phosphate dans le sang et joue en rôle important dans la reprise du calcium et du phosphate des intestins. C’est en particulier chez les animaux jeunes en phase d’engraissement que la vitamine D3 est essentielle au développement normal du squelette et des dents. La vitamine E, en tant qu’antioxydant liposoluble intracellulaire, est nécessaire à la stabilisation des acides gras insaturés, tout en prévenant ainsi la formation des lipo-peroxydes toxiques. En outre, la vitamine E protège la vitamine A sensible à l’oxygène contre la destruction oxydative dans cette préparation.

 

Le calcium

Le calcium est un nutriment essentiel.

Il s'agit d'un élément minéral qui doit être apporté en quantité de l'ordre de 100 à 200 mg par kg de poids corporel par jour chez le chat et le chien.

On trouve du calcium essentiellement dans les produits laitiers et les os. Le squelette contient en effet 90% du calcium du corps et sert de "réserve" en calcium, par exemple pour la mère qui attend ou allaite des petits. Le calcium sert aussi à la contraction des muscles (dont le coeur) et à la transmission nerveuse. 

La calcémie est la concentration en calcium dans le sang. Elle est très bien régulée par différentes hormones (= substances produites à un endroit du corps et qui agit à distance à d'autres endroits du corps) : la parathormone, la vitamine D3 et la calcitonine.

Les hormones thyroïdiennes, les œstrogènes et les glucocorticoïdes ont également un effet sur la calcémie que l'on doit prendre en compte dans certaines maladies.

Le phosphore : indissociable du calcium

Comme le calcium, le phosphore est un nutriment essentiel, mais on le trouve dans plus d'aliments, en particulier dans la viande et les céréales.

Comme pour le calcium, la majorité du phosphore (90%) se trouve dans le squelette. Le phosphore permet, avec le calcium, d'avoir des os solides, mais a également un rôle important dans tout le fonctionnement du corps.

Avoine

Ajoutée à l’alimentation des animaux de compagnie, l’avoine prévient les allergies et n’irrite pas les intestins. L’avoine améliore l’éclat de la fourrure, réduit les diarrhées et est particulièrement adaptée à la prévention des troubles d’absorption du gluten.

nous avons décidé de changer le riz pour l'avoine en petite quantité bien sure 2 à 3%. Pourquoi nous ajoutons une céréale dans nos viande? Nous croyons que le chien et le chat (qui a la base sont des carnivore bien qu'ils aient été domestiqué) ont besoin de ce petit apport en céréale car dans la nature, les carnivore dévore toute les pièces de leur proie, les intestins, la panse etc...comme nous ne pouvons pas en ajouter dans nos recettes a cause du M.a.p.a.q. car ce n'est pas consommation humaine, nous devons en ajouter pour éviter qu'il ai une carence.

 

Excellente source Phosphore. Le son d’avoine est une excellente source de phosphore, tandis que le gruau d’avoine en est une bonne source. Le phosphore constitue le deuxième minéral le plus abondant de l’organisme après le calcium. Il joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents. De plus, il participe entre autres à la croissance et à la régénérescence des tissus et aide à maintenir à la normale le pH du sang. Finalement, le phosphore est l’un des constituants des membranes cellulaires.

 

Excellente source Manganèse. Le son et le gruau d’avoine sont d’excellentes sources de manganèse. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

 

Bonne source Magnésium. Le son d’avoine est une bonne source de magnésium pour la femme et une source pour l’homme, les besoins de l’homme étant supérieurs. Le gruau d’avoine est une source de magnésium pour l’homme et la femme. Le magnésium participe au développement osseux, à la construction des protéines, aux actions enzymatiques, à la contraction musculaire, à la santé dentaire et au fonctionnement du système immunitaire. Il joue aussi un rôle dans le métabolisme de l’énergie et dans la transmission de l’influx nerveux.

 

Bonne source Fer. Le son d’avoine est une bonne source de fer pour l’homme et une source pour la femme, les besoins de la femme étant supérieurs. Le gruau d’avoine est une source de fer pour l’homme et la femme. Chaque cellule du corps contient du fer. Ce minéral est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Il est à noter que le fer contenu dans les aliments d’origine végétale est moins bien absorbé par l’organisme que le fer contenu dans les aliments d’origine animale. L’absorption du fer des végétaux est toutefois favorisée par la consommation de certains nutriments, telle la vitamine C.

 

Bonne source Sélénium.. Ce minéral travaille avec l’un des principaux enzymes antioxydants, prévenant ainsi la formation de radicaux libres dans l’organisme. Il contribue aussi à convertir les hormones thyroïdiennes en leur forme active.

 

Bonne source Vitamine B1. . Appelée aussi thiamine, la vitamine B1 fait partie d'un coenzyme nécessaire à la production d'énergie principalement à partir des glucides que nous ingérons. Elle participe aussi à la transmission de l'influx nerveux et favorise une croissance normale.

 

Source Zinc.  . Le zinc participe notamment aux réactions immunitaires, à la fabrication du matériel génétique, à la perception du goût, à la cicatrisation des plaies et au développement du fœtus. Il interagit également avec les hormones sexuelles et thyroïdiennes. Dans le pancréas, il participe à la fabrication, à la mise en réserve et à la libération de l’insuline.

 

Source Cuivre. . En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

 

Source Acide pantothénique.. Aussi appelé vitamine B5, l’acide pantothénique fait partie d’un coenzyme clé permettant à l’organisme d’utiliser de façon adéquate l’énergie issue des aliments ingérés. Il participe aussi à plusieurs étapes de la fabrication des hormones stéroïdiennes, des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux) et de l’hémoglobine.

 

Piment, concombre, ail

Nous avons opté pour ces 2 légumes, pour la saveur qu'il donne mais aussi pour leur bienfaits.

Concombre: Une recherche chez l’animal a démontré que la peroxydase du raifort pouvait diminuer le cholestérol, les triglycérides et le glucose sanguins et oxydation. Antioxydants (concombre).

Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. Valable aussi pour le piment.

Vitamine K. Le concombre cru (avec pelure) est une source de vitamine K. Cette vitamine est nécessaire pour la synthèse (fabrication) de protéines associées à la coagulation du sang (autant à la stimulation qu’à l’inhibition de la coagulation sanguine). Elle joue aussi un rôle dans la formation des os. En plus de se trouver dans l’alimentation, la vitamine K est fabriquée par les bactéries présentes dans l’intestin, d’où la rareté des carences en cette vitamine.

Piment:

Chez l’animal des propriétés pouvant contribuer à la prévention du cancerFlavonoïdes. Les piments forts contiennent plusieurs flavonoïdes, une vaste famille d’antioxydants : les principaux flavonoïdes des piments incluent notamment la lutéoline et la quercétine. Bien que de nombreuses études in vitro et chez l’animal révèlent un effet protecteur contre certaines maladies chroniques (par exemple le cancer et les maladies cardiovasculaires),Le rôle que joue la vitamine C dans l’organisme va au-delà de ses propriétés antioxydantes; elle contribue aussi à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.

 

Source Fer. Le piment chili fort est une source de fer pour l’homme, les besoins de l’homme et de la femme étant différents. Chaque cellule du corps contient du fer. Ce minéral est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Il est à noter que le fer contenu dans les aliments d’origine végétale est moins bien absorbé par l’organisme que le fer contenu dans les aliments d’origine animale. L’absorption du fer des végétaux est toutefois favorisée lorsque consommé avec certains nutriments, telle la vitamine C.

 

Source Manganèse. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

 

Source Cuivre.  En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

 

Source Vitamine B6. Le piment est une source de vitamine B6. Aussi appelée pyridoxine, la vitamine B6 fait partie de coenzymes qui participent au métabolisme des protéines et des acides gras ainsi qu’à la synthèse (fabrication) des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Elle contribue également à la fabrication des globules rouges et leur permet de transporter davantage d’oxygène. La pyridoxine est aussi nécessaire à la transformation du glycogène en glucose et elle contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Enfin, cette vitamine joue un rôle dans la formation de certaines composantes des cellules nerveuses et dans la modulation de récepteurs hormonaux.

 

Source Vitamine K. Le piment chili fort est une source de vitamine K. La vitamine K est nécessaire pour la synthèse (fabrication) de protéines qui collabore à la coagulation du sang (autant à la stimulation qu’à l’inhibition de la coagulation sanguine). Elle joue aussi un rôle dans la formation des os. En plus de se trouver dans l’alimentation, la vitamine K est fabriquée par les bactéries présentes dans l’intestin, d’où la rareté des carences en cette vitamine.

 

Les saponines sont des composés présents dans l’ail qui ont la capacité de diminuer le cholestérol sanguin chez l’animal et la coagulation du sang in vitro : deux effets recherchés pour la prévention des maladies cardiovasculaires. De plus, il a été démontré chez l’animal que la protéine d’ail isolée pourrait avoir un effet hypolipémiant. Ces composés prometteurs pourraient donc être associés à l’effet cardio-protecteur de l’ail.

Poulet & Dinde

 Poulet:

 Excellente source Phosphore. Le poulet est une excellente source de phosphore. Celui-ci constitue le deuxième minéral le plus abondant de l’organisme après le calcium. Il joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents. De plus, il participe entre autres à la croissance et à la régénérescence des tissus et aide à maintenir à la normale le pH du sang. Finalement, le phosphore est l’un des constituants des membranes cellulaires.

 

Excellente source Zinc. Le poulet (viande brune) est une excellente source de zinc. La viande blanche, quant à elle, en est une bonne source pour la femme et une source pour l’homme, dont les besoins sont supérieurs. Le zinc participe notamment aux réactions immunitaires, à la fabrication du matériel génétique, à la perception du goût, à la cicatrisation des plaies et au développement du foetus. Il interagit également avec les hormones sexuelles et thyroïdiennes. Dans le pancréas, il participe à la fabrication, à la mise en réserve et à la libération de l’insuline.

 

Excellente source Sélénium. Le poulet est une excellente source de sélénium. Ce minéral travaille avec l’une des principales enzymes antioxydantes, prévenant ainsi la formation de radicaux libres dans l’organisme. Il contribue aussi à convertir les hormones thyroïdiennes en leur forme active.

 

Excellente source Vitamine B3. Le poulet est une excellente source de vitamine B3. Appelée aussi niacine, la vitamine B3 participe à de nombreuses réactions métaboliques et contribue particulièrement à la production d'énergie à partir des glucides, des lipides, des protéines et de l'alcool que nous ingérons. Elle collabore aussi au processus de formation de l’ADN, permettant une croissance et un développement normaux.

 

Excellente source Vitamine B6. Le poulet est une excellente source de vitamine B6. Aussi appelée pyridoxine, la vitamine B6 fait partie de coenzymes qui participent au métabolisme des protéines et des acides gras ainsi qu’à la fabrication des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Elle contribue également à la fabrication des globules rouges et leur permet de transporter davantage d’oxygène. La pyridoxine est aussi nécessaire à la transformation du glycogène en glucose et elle contribue au bon fonctionnement du système immunitaire. Enfin, cette vitamine joue un rôle dans la formation de certaines composantes des cellules nerveuses.

 

Bonne source Fer. La viande brune du poulet est une bonne source de fer pour l’homme et une source pour la femme, les besoins de la femme étant supérieurs. La viande blanche en est une source pour l’homme et la femme. Chaque cellule du corps contient du fer. Ce minéral est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Il est à noter que le fer contenu dans les aliments d’origine animale (dont le poulet) est mieux absorbé par l’organisme que le fer contenu dans les végétaux.

 

Bonne source Vitamine B2. La viande brune du poulet est une bonne source de vitamine B2, aussi connue sous le nom de riboflavine. La viande blanche, quant à elle, en est une source. Tout comme la vitamine B1, la vitamine B2 joue un rôle dans le métabolisme de l’énergie de toutes les cellules. De plus, elle contribue à la croissance et à la réparation des tissus, à la production d’hormones et à la formation des globules rouges.

 

Bonne source Acide pantothénique. Le poulet est une bonne source d’acide pantothénique. Aussi appelé vitamine B5, l’acide pantothénique fait partie d’une coenzyme clé nous permettant d’utiliser de façon adéquate l’énergie tirée des aliments que nous consommons. Il participe aussi à plusieurs étapes de la fabrication des hormones stéroïdiennes, des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux) et de l’hémoglobine.

 

Source Magnésium. Le poulet est une source de magnésium. Le magnésium participe au développement osseux, à la construction des protéines, aux actions enzymatiques, à la contraction musculaire, à la santé dentaire et au fonctionnement du système immunitaire. Il joue aussi un rôle dans le métabolisme de l’énergie et dans la transmission de l’influx nerveux.

 

Source Potassium. Le poulet est une source de potassium. Dans l’organisme, il sert à équilibrer le pH du sang et à stimuler la production d’acide chlorhydrique par l’estomac, favorisant ainsi la digestion. De plus, il facilite la contraction des muscles, incluant le coeur, et participe à la transmission de l’influx nerveux.

 

Source Cuivre. Le poulet est une source de cuivre. En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation dans l’organisme de l’hémoglobine et du collagène, une protéine servant à la structure et à la réparation des tissus. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

 

Source Vitamine B1. Le poulet est une source de vitamine B1. Appelée aussi thiamine, la vitamine B1 fait partie d'une coenzyme nécessaire à la production d'énergie, principalement à partir des glucides que nous ingérons. Elle participe aussi à la transmission de l'influx nerveux et favorise une croissance normale.

 

Source Vitamine B12. Le poulet est une source de vitamine B12. Cette vitamine travaille de concert avec le folate (vitamine B9) pour la fabrication des globules rouges dans le sang. Elle veille aussi à l’entretien des cellules nerveuses et des cellules fabriquant le tissu osseux.

 

Source Vitamine D. La viande blanche du poulet est une source de vitamine D. La vitamine D collabore étroitement à la santé des os et des dents en rendant disponible le calcium et le phosphore dans le sang, entre autres pour la croissance de la structure osseuse. La vitamine D joue aussi un rôle dans la maturation des cellules, dont celles du système immunitaire.

 

Que vaut une portion de 100g de poulet?

Poids/volume

Poulet viande blanche  100 g

Poulet  viande brune , 100 g

Calories

173

205

Protéines

30,9 g

27,4 g

Glucides

0,0 g

0,0 g

Lipides

4,5 g

9,7 g

-saturés

1,3 g

2,7 g

-monoinsaturés

1,5 g

3,6 g

-polyinsaturés

1,0 g

2,3 g

Cholestérol

85 mg

93 mg

Fibres alimentaires

0,0 g

0,0 g

 

Dinde:

Excellente source Phosphore. La dinde est une excellente source de phosphore (voir notre fiche Palmarès des nutriments Phosphore). Le phosphore constitue le deuxième minéral le plus abondant de l’organisme après le calcium. Ce minéral joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents. De plus, il participe entre autres à la croissance et à la régénérescence des tissus, aide à maintenir à la normale le pH du sang et est l’un des constituants des membranes cellulaires.

 

Excellente source Fer. La viande brune de la dinde est une excellente source de fer pour l’homme, mais seulement unesource pour la femme. La viande blanche de la dinde est quant à elle une bonne source de fer pour l’homme tandis qu’elle ne représente qu’une source de fer pour la femme, puisque leurs besoins respectifs en ce minéral sont différents. Chaque cellule du corps contient du fer. Ce minéral est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Il est à noter que le fer présent dans les viandes (fer hémique) est mieux absorbé dans l’organisme que le fer contenu dans les aliments d’origine végétale.

Excellente source Zinc. La viande brune de la dinde est une excellente source de zinc. La viande blanche est quant à elle une excellente source de zinc pour la femme et une bonne source pour l’homme, leurs besoins respectifs étant différents. Le zinc participe notamment aux réactions immunitaires, à la fabrication du matériel génétique, à la perception du goût, à la cicatrisation des plaies et au développement du foetus. Il interagit également avec les hormones sexuelles et thyroïdiennes. Dans le pancréas, il participe à la synthèse (fabrication), à la mise en réserve et à la libération de l’insuline.

 

Excellente source Sélénium. La dinde est une excellente source de sélénium. Ce minéral travaille avec l’une des principales enzymes antioxydantes, prévenant ainsi la formation de radicaux libres dans l’organisme. Il contribue aussi à convertir les hormones thyroïdiennes en leur forme active.

 

Excellente source Vitamine B3. La viande blanche de la dinde est une excellente source de vitamine B3, tandis que laviande brune est une bonne source. Appelée aussi niacine, cette vitamine participe à de nombreuses réactions métaboliques et contribue particulièrement à la production d'énergie à partir des glucides, des lipides, des protéines et de l'alcool que nous ingérons. Elle prend part aussi au processus de formation de l’ADN, permettant une croissance et un développement normaux.

 

Excellente source Acide pantothénique. La viande brune de la dinde est une excellente source d’acide pantothénique, tandis que la viande blanche est seulement une source. Aussi appelée vitamine B5, l’acide pantothénique fait partie d’une coenzyme clé nous permettant d’utiliser de façon adéquate l’énergie présente dans les aliments que nous consommons. Il participe aussi à plusieurs étapes de la fabrication des hormones stéroïdiennes, des neurotransmetteurs et de l’hémoglobine.

 

Excellente source Vitamine B6. La dinde est une excellente source de vitamine B6. Cette vitamine, aussi appelée pyridoxine, fait partie de coenzymes qui participent au métabolisme des protéines et des acides gras ainsi qu’à la synthèse (fabrication) des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Elle contribue également à la fabrication des globules rouges et leur permet de transporter davantage d’oxygène. La pyridoxine est aussi nécessaire à la transformation du glycogène en glucose et elle collabore au bon fonctionnement du système immunitaire. Cette vitamine prend enfin part à la formation de certaines composantes des cellules nerveuses et à la modulation de récepteurs hormonaux.

 

Bonne source Cuivre. La viande brune de la dinde est une bonne source de cuivre, tandis que la viande blanche est une source. En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

 

Bonne source Vitamine B2. La viande brune de la dinde est une bonne source de vitamine B2, aussi connue sous le nom de riboflavine. La viande blanche est quant à elle une source. Tout comme la vitamine B1, la vitamine B2 joue un rôle dans le métabolisme de l’énergie de toutes les cellules. De plus, elle contribue à la croissance et à la réparation des tissus, à la production d’hormones et à la formation des globules rouges.

 

Bonne source Vitamine B12. La dinde est une bonne source de vitamine B12. Cette vitamine travaille de concert avec l’acide folique (vitamine B9) pour la fabrication des globules rouges dans le sang. Elle participe aussi à l’entretien des cellules nerveuses et des cellules fabriquant le tissu osseux.

 

Que vaut une portion de 100g de dinde?

Volume/Poids

Dinde à griller, partie blanche, /100 g (environ 3 oz)

 partie brune, /100 g (environ 3 oz)

Calories

140

162

Protéines

30,2 g

28,8 g

Glucides

0 g

0 g

Lipides

1,2 g

4,3 g

- saturés

0,4 g

1,5 g

- monoinsaturés

0,2 g

1,0 g

- polyinsaturés

0,3 g

1,3 g

Cholestérol

86 mg

112 mg

Fibres alimentaires

0 g

0 g

Cheval

La viande chevaline est une viande rouge. Elle est riche en protéines (en moyenne 20 g pour 100 g]). Selon le centre d'information sur les viandes, elle permet ainsi d'apporter en quantité des acides aminésindispensables comme la leucine, la lysine et l'histidine Elle a une faible teneur en lipides (2 à 4 %). De plus, elle possède une grande proportion d'acides gras insaturés, dont certains ne peuvent être synthétisés par l'organisme. La viande a cette originalité d'apporter des glucides grâce à sa richesse en glycogène. Cela lui confère un petit goût sucré caractéristique. La viande chevaline est aussi particulièrement bien pourvue en vitamine hydrosolubles B12 mais aussi en vitamines B3 et B6.

La viande chevaline est caractérisée par une haute teneur en fer (environ 4 mg/100 g). Ce fer, d'origine héminique, offre l'avantage d'être bien assimilé par l'organisme. Sa teneur en fer lui valait d'être prescrite par les médecins du siècle dernier pour lutter contre l'anémie.

Que vaut une portion de 100g de cheval?

  • énergie : 125 calories
  • protéines : 16 g
  • lipides : 4,5 g
  • glucides : 1 g.



×